Il est temps de vous mettre au Télétravail

Source : locationrebel.com

locationrebel.com

Lundi, il est 9 heures, la journée commence mal pour vous. Il y a un appel à la grève des transports et vous allez être en retard au travail. Vous appelez votre employeur pour le prévenir.

Il ne veut pas répondre, c’est le dixième appel de la matinée, tous avec le même message.

Il voit ses bureaux vides, il sait que la matinée de travail est perdue pour son entreprise, encore une…

Vous visualisez le scénario ?

Parfait ! Maintenant, imaginez que vous pouvez éviter ce genre de problème. Imaginez que vous pouvez faire des économies, augmenter la productivité de vos salariés, leur fidélité, leur implication et votre attractivité auprès des futurs talents…

Voilà, vous êtes prêt à découvrir le Télétravail !

Ce mode de travail qui permet à une personne d’exercer son activité professionnelle en dehors des locaux de la société avec laquelle il est sous contrat.

Selon un sondage effectué par Gallup en 2015, 37% de la population active des États-Unis travaille à distance, et ce nombre ne cesse de grandir.

En France, le phénomène se développe. Entreprises et salariés prennent conscience des bénéfices de ce mode de travail.

Pourtant, certaines idées reçues persistent.

Est-ce que je vais prendre la peine de m’habiller si je travaille à distance ?

Si mon salarié ne s’embête même pas à venir au bureau, il n’y a aucune chance qu’il s’investisse dans son travail…

Il est temps d’attaquer les stéréotypes. Découvrez les avantages et les inconvénients du télétravail pour l’Employeur ET le Salarié.

Mais avant…

Photo by bruce mars from Pexels

Quelques chiffres

En 2016, on estime que 16,7% des Français télétravaillent plus d’une journée par semaine. Un chiffre plutôt élevé qui confirme un intérêt croissant pour cette pratique. De plus, 71% des Français pensent que le télétravail est une “véritable révolution” que les entreprises doivent développer. (source : enquête Kronos)

Côté entreprise, 50% des sociétés du CAC 40 ont développé cette pratique et mis en place des accords formalisés pour l’organiser. (source : Néo-nomade, Zevillage)

Pour finir, voici quelques chiffres plutôt convaincants sur les bénéfices du télétravail (source : enquête Kronos) :

Une diminution des arrêts maladies : -5,5 jours par an

Une augmentation du temps de travail de 2,5%

Un gain de productivité de 22%

Comment organiser le télétravail dans mon entreprise ?

Pour mettre en place le télétravail dans votre entreprise, il y a plusieurs éléments à respecter.

1. Un système informatique performant et sécurisé

Si vos employés travaillent à distance, vous devez être sûr que cela ne représente pas un risque pour votre entreprise.

Par exemple, QRIS France, partenaire de Citrix, offre une solution complète d’applications et de postes de travail virtuels, capable de répondre à tous vos besoins professionnels.

Vous donnez à vos employés la liberté de travailler où ils le souhaitent, tout en réduisant les coûts informatiques.

2. Des applications de travail collaboratives

En effet, pour suivre le travail d’une équipe, il est préférable d’utiliser des outils de suivi de projet comme Trello ou Slack. Ils ont le grand avantage de proposer des versions gratuites très performantes.

3. Le plus important… LA CONFIANCE

Apprendre à faire confiance à vos salariés n’est pas une tâche facile mais vous serez largement récompensé. Vos salariés seront plus motivés, plus fidèles et cela se sentira sur la satisfaction de vos clients.

Photo by bruce mars from Pexels

Que dit le code du travail ?

Le gouvernement, dans une ordonnance du 22 septembre 2017, a modifié les conditions de mise en place du travail à distance. Le but est de simplifier son développement et de protéger le salarié.

Quelles sont les évolutions entrées en application en 2018.

Un accord collectif négocié avec les partenaires sociaux de l’entreprise ou une charte soumise aux instances représentant le personnel, pourra réécrire les modalités de mise en oeuvre du télétravail sans passer par un contrat ni par un avenant. L’ordonnance élimine l’idée de jours fixes télétravaillés. Les salariés et employeurs sont libres d’organiser les de travail comme ils l’entendent. Dans tous les cas, les modalités du télétravail au sein de l’entreprise doivent être connues de tous les salariés, qu’elles aient été négociées ou non.

À défaut d’un accord collectif ou de charte, ce mode de travail devient accessible de manière ponctuelle et sans autre formalisme qu’un accord entre l’employé et l’employeur.

Ainsi, en cas de grève, manifestation, ou intempérie, le salarié peut demander de travailler à distance sans perdre une journée de salaire.

Les 4 nouvelles dispositions du travail à domicile

 

1. C’est à l’employeur de motiver son refus d’accorder du télétravail au salarié qui lui en fait la demande.

Attention, le salarié doit occuper un poste éligible à un mode d’organisation au télétravail tel que défini soit par l’accord collectif soit par la charte élaborée par l’employeur et le CSE ou le comité d’entreprise.

 

2. Le salarié travaille le même nombre d’heures en télétravail

Le télétravailleur a des droits et des obligations identiques à ceux d’un employé dans les locaux y compris pour les heures supplémentaires.

 

3. L’accident du travail

En cas d’accident sur les plages horaires convenues, le salarié sera considéré comme étant en accident du travail. Les ordonnances mettent en place une présomption d’accident du travail.

 

4. Les frais à domicile

Avant, le coût du télétravail (accès internent, chauffage, électricité…) était à la charge de l’employeur.

L’ordonnance supprime le caractère obligatoire de la prise en charge des coûts liés à l’exercice du travail à distance par l’employeur.

Les salariés bénéficient pour la majorité d’un accès Internet. Les autres frais peuvent faire l’objet d’une négociation entre les deux parties.

Photo by bruce mars from Pexels

Les 3 avantages pour l’employeur

 

Réduction des coûts pour l’entreprise

Le télétravail est une opportunité pour l’employeur de réduire ses charges.

En effet, l’entreprise peut recruter davantage de collaborateurs sans pour autant devoir investir dans des locaux plus grands, surtout dans des grandes villes où le coût de l’immobilier grimpe en flèche.

En plus, s’il y a moins d’employés présents en même temps dans les locaux, cela réduit les frais de loyer, d’électricité, de chauffage, de matériel…

Imaginez une entreprise qui a besoin de recruter mais elle est bloquée par le manque d’espace. C’est frustrant. Avec le télétravail, elle réorganise le temps de présence de ses équipes sans frais.

 

Management simple et efficace

Les salariés sont plus autonomes et ils ont moins d’excuse. Le management de l’employeur est plus simple. Il confie une mission et il attend un rendu de qualité du salarié à une date donnée. Pendant ce temps, il peut se consacrer à d’autres tâches plus productives pour son entreprise.

 

Personnes handicapées

Cela facilite l’embauche de salariés avec un handicap. L’entreprise n’a plus besoin de se mettre aux normes avec d’importants travaux comme un ascenseur, des rampes d’accès, un parking dédié, des toilettes…

Avec le télétravail, les personnes avec un handicap peuvent travailler de leur domicile.

L’inconvénient pour l’employeur (Oui, il n’y en a qu’un…)

L’employeur ne peut pas être derrière son salarié toute la journée. Il doit apprendre à lui faire confiance et à évaluer son travail en fonction de la qualité de ses présentations au lieu du nombre d’heures de présence sur le lieu de travail.

Source: pixabay.com

Les avantages pour le salarié

 

Un gain de temps

Les transports représentent une réelle perte de temps pour les salariés. Imaginez toutes les heures que vous perdez dans les transports. Avec le télétravail, vous gagnez du temps pour des activités qui comptent vraiment pour vous.

 

Moins de stress

Bienvenue dans la “zen attitude” ! Plus besoin de prendre le métro le matin, d’avoir peur d’arriver en retard à une réunion. L’absence de trajet amène le salarié à être plus efficace et productif. Le salarié peut mieux gérer son emploi du temps et cela se ressent dans son travail.

 

Vous économisez de l’argent

Si vous travaillez à domicile, vous faites des économies ! D’accord, vous utilisez plus de chauffage et d’électricité. Mais si vous êtes raisonnables, cela vous coûtera moins cher que les transports et les repas du midi.

En plus, c’est quand même plus agréable de manger un plat fait maison qu’une boite de pâtes industrielle ou un sandwich…

 

Vous êtes plus créatifs et plus concentré

Au bureau, il y a vos collègues autour de vous. Il y a du bruit et vous êtes sollicités à plusieurs reprises tous les jours. Si vous avez une question, vous allez demander à un collègue au lieu de chercher une solution par vous-même.

Chez vous, il n’y a pas de distractions, vous pouvez vous concentrer et vous investir dans votre travail. C’est un bon moment pour des missions de création qui font appel à votre imagination.

En plus, quand vous êtes à la maison, il n’y a pas de collègue pour vous poser “juste une petite question”. Si vous voulez rester concentré pendant une ou deux heures sans interruption, éteignez votre téléphone et votre boite mail. C’est le plus efficace.

Vous construisez votre propre bureau

Travailler à domicile, c’est l’occasion de créer un espace accueillant et chaleureux. Vous pouvez décorer votre bureau selon vos goûts et mettre autant de couleurs que vous voulez…

Vous êtes plus sociable

Beaucoup de personnes ont peur de rester seules à la maison. Au contraire, profitez-en ! Quand vous êtes chez vous, vous pouvez travailler plus efficacement. De plus, le temps que vous gagnez dans les embouteillages peut être utiliser pour aller rendre visite à vos amis.

Et surtout, les jours où vous allez au bureau, vous serez content de voir vos collègues et d’échanger avec eux. La rareté des échanges les rend plus agréables. La rencontre devient plus importante. Vous êtes plus à l’écoute.

Vous devenez plus responsable

Lorsqu’une personne est en retard dans son travail, c’est souvent la faute des autres. Mais quand vous travaillez à domicile, vous devenez responsable de la gestion de votre emploi du temps.

Il n’y a plus de collègues qui vous retardent. Vous êtes plus autonome pour le meilleur et pour le pire.

C’est l’occasion de vous prendre en main et d’apprendre à mieux organiser votre travail !

Vive le bureau mobile

Mon avantage préféré est la liberté géographique. Avec le télétravail, vous pouvez travailler de n’importe où dans le monde. Vous avez juste besoin de votre ordinateur et d’une connexion Internet.

Laissez place à votre imagination…

source : pexels.com

Les inconvénients pour le salarié

Le risque d’isolement

Vous l’avez deviné, le premier risque pour le salarié est le sentiment d’isolement. Le télétravail n’est pas fait pour tout le monde. Cela demande de trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie sociale. Les interactions humaines sont indispensables au quotidien. Si vous n’échangez pas avec vos collègues, il faut trouver d’autres personnes pour discuter dans votre journée. Pratiquer une activité dans une association en fin de journée, voir des amis pour le déjeuner, etc.

Avant de démarrer le télétravail, pensez à vous préparer un cadre pour éviter le sentiment d’isolement.

Discipline et autonomie

C’est un avantage pour certains et un inconvénient pour d’autres. Quand vous passez au télétravail, vous gérez, vous-même, votre travail et votre emploi du temps.

Tout le monde en est capable mais cela demande un peu d’organisation. Il existe de nombreuses méthodes pour vous aider dans cette démarche.

Par exemple, vous avez besoin de vous fixer des objectifs journaliers. Il faut trouver l’équilibre entre un objectif réaliste, atteignable et un objectif trop facile. Le but est de vous motiver et de tenir les délais de vos missions.

Il y a aussi la méthode Pomodoro développé par Francesco Cirillo dans les années 1980. Vous utilisez un minuteur pour respecter des périodes de travail sans interruption de 25 minutes suivies de courtes pauses.

Les 5 étapes de la méthode Pomodoro :

Décider de la tâche à effectuer

Régler le pomodoro (minuteur) sur 25 minutes

Travailler sur la tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne et la noter comme faite

Prendre une courte pause (5 minutes)

Tous les quatre pomodori prendre une pause un peu plus longue (15–20 minutes)

Source : pexels.com

Conclusion

En fort développement en France, le télétravail est une révolution en marche pour les employeurs et les salariés.

Avec les bons outils et les bons partenaires, le télétravail va développer la productivité de vos équipes et une véritable relation de confiance.

En bonus, vos équipes, moins stressés, seront plus agréables avec vos clients.

Vous souhaitez mettre en place le télétravail dans votre entreprise ?

Contactez-nous ! Nous sommes là pour vous accompagner.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.